Rares sont les témoignages pouvant se recouper concernant les phénomènes "ovni" ... qui-plus-est quand ces fameux phénomènes sont répertoriés quasiment au même instant dans différents endroits dans le monde. Il semblerait que ce soit le cas à en croire cet article de Nice Matin. Comment trouver une réponse logique à la concordance de ces multiples témoignages ? Comment ne pas croire la sincérité de ces différentes personnes qui, ne se connaissant pas, décrivent la même chose à des milliers de kilomètres de distance ?...


Un ovni au-dessus du Baou des Quatre Oures ?

Un couple de Toulonnais a aperçu un curieux phénomène céleste le 12 juin dernier. Un événement également vu à travers le monde. Coïncidence ?

Autant le dire tout de suite : Yves a une bonne vue. Un métier à haute responsabilité. Un discours sensé. Et ce soir-là, il n'avait pas biberonné la moindre goutte de rosé, juré, craché !

Flash-back : dimanche 12 juin, 23 h 17. Sur les premières pentes du Baou des Quatre Oures, Yves (« qui ne veut pas passer pour un fatigué, un fou ou un con ») débarrasse quelques affaires du coffre de sa voiture. La nuit est claire. La lune, en vierge. Quelques avions égratignent le ciel. « J'avais quelques cartons dans les mains et soudain, je ne sais toujours pas pourquoi, j'ai levé la tête, raconte-t-il. J'ai aperçu une immense boule lumineuse. Bien plus grosse qu'une étoile, un avion ou un hélicoptère ! Elle était uniformément brillante. »

« Des lumières vertes »

N'en croyant pas ses yeux ni son cerveau, Yves demande à sa douce de venir elle aussi confirmer l'apparition céleste. « Je l'ai vu aussi, assène-t-elle. C'était impressionnant voire effrayant. Je suis certaine que ce n'était pas un avion ! » Ni un hélicoptère.

Yves, qui ne s'y connaît pas qu'un peu en la matière, continue de décrire l'ovni avec force et détails. « Il était au-dessus des nuages, entre 11 000 et 13 000 mètres d'altitude. Au départ, il a volé direction plein sud durant une minute, puis il a pris un virage sec vers le nord-est à allure régulière. » Enfin, la précision qui tue : « En dessous, il y avait des petites lumières vertes persistantes », confie-t-il. Paco Rabanne et Framboisier de Salut les musclés en restent bouche bée...

L'ovni a ensuite disparu avec l'éloignement. Et aucun petit homme vert n'a posé la moindre antenne chez monsieur Yves. « Attention, je ne dis pas que j'ai vu un ovni ou des extraterrestres, poursuit-il. En revanche, je suis certain que ce n'était ni la station spatiale ISS, ni un ballon-sonde. Pas plus que le jet-stream, ni une entrée d'astéroïde dans l'atmosphère. »

Aussi au Canada, en Californie !

Mais qu'a donc vu Yves ? Mystère et boule de gomme. D'autant plus que le Toulonnais n'est pas le seul à avoir observé quelque chose d'étrange dans le ciel cette nuit-là. Quasiment au même moment, des observations d'ovni ont été faites un peu partout dans le monde. À Cochrane au Canada, à Chicago dans l'Illinois, à Fresno en Californie, à Orlando en Floride et plus près de chez nous à Reims, ainsi qu'à Nîmes.

Plus troublant encore, le témoignage d'une trentaine de personnes qui auraient aperçu un ovni cette même nuit à Nanteuil-lès-Meaux en Seine-et-Marne aux alentours d'1h du matin. Contacté par nos soins, le Geipan, c'est-à-dire le X-Files français, a bien eu vent de toutes ces observations. Mais nos Mulder et Scully à l'accent franchouillard attendent toujours que l'un des observateurs accepte de témoigner à visage découvert. « Si nous trouvons quelqu'un qui accepte de témoigner nous déclencherons une enquête. Une observation doit être relatée via un questionnaire assez détaillé et les témoins doivent déposer un PV à leur gendarmerie. Sans ça, pas d'enquête », explique-t-on à la direction du Geipan.

Damien Allemand - Nice-Matin